Auto-partage : comment louer sa voiture personnelle sans risque ?

La location entre particuliers devient de plus en plus populaire dans l’hexagone. Cette nouvelle tendance attire beaucoup plus de Français du fait qu’il génère de l’argent facilement. Mais avant de plonger dans le monde de l’autopartage, il faut reconnaître les risques liés à la location de véhicule de particulier à particulier, et de trouver les solutions envisageables.

L’autopartage, une opportunité pour les possesseurs de véhicule

Le premier but de louer sa voiture à un particulier c’est pour gagner de l’argent et empocher un complément de revenu chaque mois. Il faut savoir que sur le moyen et le long terme, l’argent gagné par la location d’un véhicule couvre les dépenses liées à l’automobile, que ce soit pour l’entretien, les assurances à payer voire même l’achat de la voiture. Mis à part cela, elle peut générer assez d’argent pour cumuler des bénéfices pour le loueur. À noter qu’entre l’achat d’un véhicule, le prix d’une nouvelle immatriculation, ainsi que les diverses assurances à mettre en place, le propriétaire de la voiture cumule beaucoup de dépenses. En mettant en location sa voiture, il amortit petit à petit son investissement. Mis à part les bénéfices, mettre en location le véhicule évite de le laisser se rouiller dans le garage. Sur getaround.com par exemple, il devient plus facile de louer son véhicule. Il est même possible de mettre en location la voiture de quelqu’un d’autre (avec son accord bien sûr).

Les risques liés à la location de voiture entre particuliers

Même s’il y a beaucoup d’avantages avec l’autopartage, cela comporte également certains risques. En cas d’éventuel dommage causé par le locataire par exemple, si le propriétaire ne rédige pas un contrat de location et ne le signale à son assureur. Il court un risque de payer les réparations ainsi que les dédommagements (si le locataire à percuter un piéton ou un autre véhicule), même si c’est le locataire qui conduisait la voiture au moment de l’accident. Les points de son permis de conduire risquent également de diminuer dans le cas d’une infraction au Code de la route durant la location.

Les solutions indispensables pour éviter les risques

Mais il est possible d’éviter les divers risques liés à la location. Il existe actuellement de nombreux plateformes et site intermédiaires qui favorise l’autopartage. Ces intermédiaires proposent un contrat en ligne concernant la location et offrent même une assurance spécialisée pour la location de voiture (le propriétaire ne paye rien en cas de sinistre. C’est le locataire qui règle les dédommagements grâce à l’assurance mise en place par l’intermédiaire).

Quels types de véhicules peut-on louer en autopartage ?
Auto-partage : que faire en cas de dommage avec le véhicule d’un particulier ?