Covoiturage : comment partager les frais ?

Le covoiturage a pour but de partager un véhicule avec d’autres personnes pour réaliser un trajet où la destination des passagers est identique. Ce nouveau type de transport est très répandu et très bénéfique pour le conducteur ainsi que pour ses passagers. Les voyageurs réalisent alors une cotisation pour payer les frais. Ce dernier peut varier suivant la distance et le trajet parcourus. Mais avant de se lancer dans le covoiturage, il faudra bien maîtriser le partage des dépenses liées au déplacement pour éviter de payer des taxes.

Avantage du covoiturage entre collègues

Ce type de transport séduit de plus en plus de voyageurs notamment les employés. Ces derniers peuvent alors faire quelques économies liées au déplacement pour leurs travaux. En plus, ils agrandissent leurs relations sociales au sein d’une entreprise en réalisant le trajet avec des collègues de travail. Mis à part les avantages pour l’employé, le covoiturage diminue également le trafic sur les routes, ce qui contribue à la diminution de la pollution et d’une façon, favorise la protection de l’écosystème. Par ailleurs, la gestion des stationnements devient plus facile grâce à ce type de transport (diminution des voitures).

Les conditions pour éviter de payer des obligations fiscales

Il faut le reconnaître que le covoiturage apporte de nombreux avantages pour tout le monde. Mais pour ceux qui veulent commencer à réaliser ce type de transport avec leurs voitures, ils se demandent surement comment partager les frais et les dépenses. Il faut savoir que les revenus (les dépenses partagées en covoiturage) sont dispensés d’impôt. Ce qui veut dire que le conducteur n’a pas besoin de le déclarer. Par contre, lors du partage des frais (carburants et péage s’il y en a), le conducteur est défendu d’en tirer des bénéfices personnels (son assurance ne le couvrira pas en cas de dommage et il peut même risquer des amendes). Il lui faudrait une licence en transport pour pouvoir réaliser le transport de passagers payant.

Calcul des frais de transport en covoiturage

Pour un trajet à proximité (lieu du travail au domicile), le plus facile c’est d’alterner l’utilisation de la voiture (utilisation de la voiture en une semaine sur deux). Cela facilite tout, car il n’y a plus besoin de calculer et partager les frais. Concernant ce dernier, seuls le prix du carburant ainsi que le péage s’il y en a, doivent être partagé. La méthode la plus facile pour cela c’est de diviser les frais totaux par le nombre de passagers (le chauffeur y compris).

Pourquoi opter pour le covoiturage ?
Co-voiturage : les responsabilités en cas d’accident